Matériaux de construction d’origine volcanique

La disponibilité du matériel des éruptions du Vésuve à l’endroit où les ouvrages de construction devaient être réalisés permettait d’obtenir des structures économiques et de qualité. Pratiquement tous les produits éruptifs étaient utilisés en fonction de leurs caractéristiques physiques et chimiques. Les principaux types sont indiqués ci-dessous en utilisant la terminologie locale :

 

TONNERRE DUR
Pour le plan de fondation, on creusait jusqu’à atteindre ce qu’on appelait le tonnerre, un banc de cendres volcaniques très dense qui, lorsqu’on la ramenait à la lumière, émettait un bruit sourd si on la frappait

 

PIERRE DE LAVE
Pierre en éclats, lave généralement compacte, utilisée pour la construction des fondations et des murs périmétraux.

 

MOUSSE DE LAVE
Lave très vésiculeux et poreux généralement assez léger, utilisé pour la réalisation des arcs et des voûtes

 

LAPILLI
Lapillis (de ponce), fragments très vésiculeux et légers (flottant sur l’eau) de petite taille, utilisés pour le remplissage des arcs et des voûtes

 

CENDRES ET LAPILLIS
Matériau également connu sous le nom de “pozzolana“, utilisé pour réaliser du mortier hydraulique à base de chaux.